Le bachelor, une épine dans le pied des universités

Les élèves de bachelor de Toulouse Business School. Avec quelque 1.450 inscrits dans les trois années de ce programme, l’école est celle qui en compte le plus gros effectif (Photo Christian Rivière). La montée en puissance des « bachelors », tant dans les écoles de management que dans les écoles d’i…
Cliquer ici

« Se couper d’Internet et plus généralement des écrans pourrait développer notre capacité à décrypter les émotions »

Le débat actuel concernant l’impact du numérique sur les relations sociales n’en finit pas de rebondir. Une étude de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), publiée fin août 2014, indique que se couper d’Internet et plus généralement des écrans pourrait développer notre capacité à décrypter…

Cliquer ici