Résultats APB 2017 : tout comprendre à la liste d’attente, à « oui mais » et à la procédure complémentaire (Le Monde.fr – Extraits)

Les réponses sont celles de Sylvie Boudrillet, conseillère d’orientation psychologue au CIO Médiacom, à Paris.

A-t-on vraiment des chances d’obtenir un vœu où on est en liste d’attente ?

Oui. Tous les étudiants sur liste d’attente sont classés, en fonction de l’intérêt qu’a suscité leur dossier s’il s’agit d’une filière sélective, ou selon plusieurs critères comme le secteur géographique ou la situation familiale s’il s’agit d’une formation non sélective (soit la plupart des licences à l’université), mais ils ne savent pas à quel rang. Ces candidats seront appelés par ordre de classement en fonction des éventuels désistements. Il est donc conseillé, s’il s’agit d’un vœu d’études supérieures qui vous tient à cœur pour la rentrée prochaine, de « persévérer », insiste Sylvie Boudrillet.

C’est lors des deuxième et troisième phases d’admissions que j’ai des chances d’obtenir un vœu mieux classé où je suis en liste d’attente ?

Tout à fait. A savoir : si les choses « bougent peu » entre la première et la seconde phase d’admission, qui débute le 26 juin, « il y a des choses qui se débloquent lors de la phase 3 », qui débute elle le 14 juillet. Plus de candidats se désistent alors, parce qu’ils n’ont pas été reçus au baccalauréat, ou parce qu’ils ont obtenu une réponse positive pour une poursuite d’études hors APB. Ainsi des places pourraient se libérer après les résultats du concours commun des IEP le 22 juin ou de Sciences Po le 23 juin, ou à l’issue des réponses aux concours d’entrées des IFSI (instituts de formation en soins infirmiers).

Ai-je des chances d’obtenir une place lors de la procédure complémentaire ?

La phase d’admission complémentaire peut offrir une solution à ceux qui n’auraient pas obtenu satisfaction au terme des trois vagues d’admission APB. « Il n’y aura évidemment pas de places en Paces, ni en Staps, très peu en DUT », précise Sylvie Boudrillet, mais les lycéens pourront y trouver « quelques places en CPGE, notamment scientifiques, en BTS, et en licence, surtout en province ». Attention, ces places vacantes ne sont pas ouvertes aux candidatures en une seule fois par les établissements concernés, mais tout au long de l’été, et jusqu’au 25 septembre. Pensez donc à vous connecter très régulièrement à la plateforme APB, pour postuler et consulter les propositions qui vous seront faites et y répondre. [La procédure complémentaire s’adresse aux candidats sans proposition d’admission ou qui ont répondu « Oui, mais »] Cette phase d’admission complémentaire s’adresse également aux candidats qui n’auraient pas participé à APB 2017, ou oublié de classer ou de valider leurs vœux.

Cliquer ici pour accéder à l’article complet

Posted in Orientation, Terminale and tagged .